4 chasses dédiées aux 2 roues

Le printemps arrive, voici quatre raisons d’enfourcher votre bécane !

Bonus : trouvez 4 Totems à vélo afin de remporter le Badge bécane. Vous serez récompensé de 80 Toteez supplémentaires.

 

Saviez-vous que votre application préférée propose des parcours spécialement dédiés aux cyclistes aventuriers ? Totemus vous offre quatre chasses au trésors atypiques, conçues pour parcourir nos régions à vélo et à votre rythme. L’occasion de découvrir de nouvelles balades et de récolter le badge bécane ! Alors, en route pour un tour…

 

  • Les 1001 mystères sur la terre du Borinage

En selle ! Partez à la découverte des petits et grands mystères de la région de Mons via le réseau points-noeuds au coeur du Hainaut, Vhello.

De Van Gogh au street art en passant par les anciens sites de charbonnage, il n’y a qu’un coup de pédale. Dédié aux vélos de route, cet itinéraire de 27 km classé “difficile” vous invite à suivre les traces du passage de Vincent Van Gogh dans le Borinage entre 1878 et 1880. Un pèlerinage sur les lieux où l’artiste est né, habitant successivement Colfontaine, Wasmes, puis Cuesmes, mais aussi où il a développé sa pensée artistique : le quotidien des mineurs, des ouvriers, des paysans et des tisserands, leurs modestes habitations et le fameux charbonnage de Marcasse, dont la descente à 700 mètre l’aura profondément marqué.

Terre de cyclisme, la Province de Mons compte à elle seule deux courses professionnelles, le Grand Prix Samyn (entre Quaregnon et Dour) et le Grand Prix Pino Cerami (autour de Wasmuel, avec une arrivée jugée à Frameries), ainsi qu’une nouvelle école de cyclisme parrainée par le coureur professionnel Lotto-Soudal Sébastien Grignard. Mons compte également un club cyclotouriste fondé en 1968, les Dragons Audax Mons, qui organise chaque année la course de 165km “Mons-Chimay-Mons“, le 1er mai.

Bonne nouvelle pour ceux qui doivent rallier Mons en voiture, la Maison des Cyclistes du Hainaut et Visit Mons vous proposent 34 vélos en location dont 20 vélos classiques, 10 vélos à assistance électrique et 4 vélos enfants.

Découvrir le parcours…

 

  • Silly, où il fait bon vivre

Expérimentez, au fil du réseau vélo Points-Nœuds de la Wallonie Picarde, la philosophie “Cittaslow“. Les villes qui adhèrent à cette doctrine italienne, importée en Belgique par la commune de Silly, s’engagent à promouvoir un rythme de vie plus lent, inspiré des habitudes des communautés rurales. Il s’agit de permettre aux citoyens de profiter de façon simple et agréable de leur propre ville. Une philosophie qui prend tout sons sens à Silly, au regard du calme et du bon air qui règnent sur la commune.

Le long d’un parcours de 17,5 km, classé “difficulté moyenne”, les vététistes seront ravis de découvrir une région réputée pour sa superbe campagne vallonnée, son patrimoine rural et ses bois parmi les plus beaux de la région! Vous y découvrirez la forêt domaniale, une hêtraie de 300 hectares traversée par la Sille, un affluent de la Dendre. Celle-ci abrite une exposition en pleine nature, constituée de sculptures de fer et de bois, réalisées par deux artistes de la région, et accueille un concours annuel de sculptures de troncs, le « Site en Ligne ».

Cerise sur le gâteau, vous apprécierez une bonne bière de la célèbre brasserie de Silly pour vous rafraichir, après avoir mis le pied à terre.

Découvrir le parcours…

 

  • Binche, ses richesses et ses alentours

On termine notre tour du Hainaut par un parcours de 18 km autour de Binche, classé “difficulté moyenne”. Entre ville et campagne, passé et présent, folklore et industrie, arpentez les routes de Binche et de ses entités au travers d’un très beau parcours cyclable ! Vous croiserez l’imposant Lavoir de Péronnes, témoin de l’époque d’activité du charbonnage de Ressaix, ou encore l’Arbre de la Liberté datant de 1920. Tandis que vous arpenterez l’antique chaussée romaine, ne manquez pas d’admirer l’Abbaye de Bonne espérance, la seule dans le Hainaut à avoir survécu à la Révolution française !

Sur le plan contemporain, la région est bien connue des cyclistes, grâce à la semi classique “Binche-Chimay-Binche“. Cette course, initiée en 1911, fut arrêtée en 1930 pour réapparaître 54 ans plus tard, en 1984. Organisée à l’époque entre Binche et Tournai jusque 1996, l’épreuve fait son retour en 2010 sous le nom de Mémorial Frank Vandenbroucke, en l’honneur du célèbre coureur (vainqueur de l’édition 1996). Depuis 2013, le tracé actuel entre Binche et Chimay est alors adopté.

Bonus, il est possible de louer des vélos à l’office du tourisme de Binche.

Découvrir le parcours…

 

  • Découvertes insolites au sommet de la Belgique 

On quitte la Province du Hainaut pour se rendre en Province de Liège. L’occasion de récupérer le Totem de la principauté si vous ne l’avez pas encore !

Du centre de Waimes vers le sommet de la Belgique, ce parcours vélocipédique en boucle, long de 35 km, emprunte tour à tour RAVeL et réseau VéloTour (balisage points-noeuds). Jalonné de monuments insolites, d’arbres remarquables et de paysages fagnards, il fait découvrir une histoire surprenante, dans une nature préservée. Vous y rencontrerez des vestiges celtiques, témoins d’anciens importants carrefours marchands entre l’Empire Romain et l’actuelle Allemagne, ou encore d’authentiques fermes en moellons extraits des carrières locales. Sans oublier de pédaler sur la Butte Baltia, au signal de Botrange, point culminant de Belgique depuis le rattachement des Cantons de l’Est, dont Waimes fait partie, suite au Traité de Versailles.

Attention, sans vélo à assistance électrique, une bonne condition physique est requise ! Vous pouvez d’ailleurs utiliser vos Toteez pour en louer un sur place, pendant une demi journée, chez notre partenaire local AT Bike. Pour cela, rendez-vous dans la Grotte aux cadeaux !

Découvrir le parcours…